Image d'ambiance d'atelier peinture

VOUS ÊTES HOSPITALISÉ

Les concepts de soins du secteur adulte sont basés sur une approche thérapeutique bio-psycho-sociale et englobent les interventions pharmacologiques, psychothérapeutiques et sociales.

Pour ce qui est de la psychothérapie, nous appliquons et enseignons les trois modèles thérapeutiques principaux, c’est-à-dire le modèle psychodynamique, la thérapie systémique et la thérapie cognitivo-comportementale. La psychothérapie individuelle est complétée par une offre variée de groupes thérapeutiques adaptés aux maladies spécifiques. Certains de ces groupes existent également pour les patients ambulatoires.

Selon notre conception systémique, l’entourage du patient est pris en compte dans le traitement. Le traitement pharmacologique et le traitement psychothérapeutique sont complétés par les thérapies spécialisées telles que l’ergothérapie, les thérapies à médiation artistique, les thérapies occupationnelles ainsi que les thérapies par le mouvement.

Le centre de soins hospitaliers (CSH) accorde une importance particulière aux activités de loisirs en prévoyant une offre variée – qui constitue également un apport important pour favoriser le retour à la vie normale. Le CSH dispose d’un cybercafé avec accès à internet, organise des après-midis cinématographiques, des sports de groupe et propose des activités corporelles diversifiées dans sa salle de fitness.

Service médical

Le service médical est compétent pour le traitement médical et psychothérapeutique de nos patients. La direction médicale est responsable de l’élaboration des concepts et des directives de traitement, de la bonne organisation des activités cliniques et du développement de nouvelles formes de traitement innovatrices.

Dans le domaine de la pharmacothérapie, nous privilégions autant que possible les monothérapies et n’appliquons les thérapies combinées que selon des critères fondés sur des données probantes. Nous accordons une grande importance aux effets secondaires indésirables et sommes engagés depuis plusieurs années dans le projet «pharmacovigilance en psychiatrie» qui répertorie et analyse systématiquement tous les effets secondaires.