Covid-19

Report de l’ouverture du Centre de soins hospitaliers germanophone

Report de l’ouverture du Centre de soins hospitaliers germanophone à Villars-sur-Glâne

En raison des incertitudes liées à la pandémie du coronavirus Covid-19, le Conseil d’administration du RFSM, après discussion avec la Direction générale, a décidé de reporter l’ouverture du Centre de soins hospitaliers germanophone du RFSM Fribourg, qui devait se dérouler initialement le 27 avril prochain à Villars-sur-Glâne. Par ailleurs, les services ambulatoires, intermédiaires et hospitaliers du RFSM ainsi que les urgences psychiatriques continuent à fonctionner. La psychiatrie de liaison a également intensifié ses interventions en EMS pour éviter au maximum les hospitalisations des personnes âgées.

Dans le contexte actuel et au vu des mesures sanitaires prises au sein de notre réseau, il n’est pas envisageable de transférer en toute sécurité les patient-e-s hospitalisés au RFSM Marsens vers le nouveau centre. Le RFSM se doit d’attendre aujourd’hui une amélioration de la situation et la levée des restrictions sanitaires pour mettre en service le volet hospitalier du FNPG Freiburg.

La prise en charge des patient-e-s alémaniques au sein du réseau de santé mentale se poursuivra ainsi jusqu’à nouvel avis avec le dispositif actuel, notamment grâce au RFSM Marsens et son Centre de soins hospitaliers ainsi que grâce à la clinique de jour et aux services ambulatoires germanophones à Fribourg. L’ouverture du centre germanophone sera décidée en fonction de l’évolution de la situation.

Le RFSM adapte ses prestations

Pour faire face à la situation actuelle, le RFSM a également adapté sa prise en charge. Au Centre de soins hospitaliers de Marsens, des mesures de sécurité sanitaire et de distanciation sociale pour les patient-e-s et les équipes ont été déployées. La mise en isolement des patient-e-s Covid-19, le placement en chambre individuelle et le port du masque à titre préventif durant 5 jours pour toute nouvelle hospitalisation, des mesures strictes de confinement à l’EMS Les Camélias ainsi qu’une interdiction des visites constituent d’autres dispositifs activés pour limiter l’impact de la pandémie sur le fonctionnement du RFSM.

Les nouvelles hospitalisations concernent désormais uniquement les cas d’urgences psychiatriques ou les placements à des fin d’assistance, alors que les hospitalisations volontaires non urgentes sont différées en accord avec les patient-e-s. Ces décisions associées à une baisse du volume des hospitalisations ont eu pour conséquence une réduction du taux d’occupation de l’hôpital.

Quant aux services ambulatoires et intermédiaires, ils continuent à fonctionner dans le reste du canton, notamment pour les patient-e-s qui ont besoin d’un accompagnement en présentiel. Les consultations non urgentes sont reprogrammées à une date ultérieure ou sont effectuées à distance au moyen du téléphone ou de vidéo-conférence avec le corps médical et thérapeutique. La psychiatrie de liaison en EMS a également augmenté ses activités, afin d’éviter au maximum les hospitalisations des personnes âgées.

Quant aux urgences psychiatriques, elles sont accessibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 au 026 305 77 77. Les spécialistes du RFSM sont également très actifs au sein des différents dispositifs de soutien offerts à la population, que ce soit dans les organes de conduite ou l’exploitation des hotlines de soutien psychologique.

A ce jour, 3 patients et 12 membres du personnel ont été testés positifs au Covid-19. Parmi ces personnes, 7 d’entre elles sont aujourd’hui guéries.

TÉLÉCHARGER